Chansons d'une terrienne (2019)

Hommage à France Gall

Chansons d'une terrienne

Elle a dit « Qu’il reste quelque chose de moi m’indiffère. Je ne suis pas comme ces personnalités politiques qui éprouvent le besoin de faire bâtir un monument afin de laisser une trace tangible de leur passage : moi, je ne construis que ma vie… » et les interprètes de trafic d'airs ont choisi de lui rendre hommage, un an après sa disparition, avec un florilège de ses chansons.

Le caractère attachant de la personnalité de France Gall tient évidemment à ses nombreux succès populaires depuis le premier  "Laisse tomber les filles", écrit par Serge Gainsbourg, jusqu'à "Laissez passer les rêves" écrite par et interprétée en duo avec Michel Berger. Mais le public l'aimait aussi pour ses engagements dans diverses causes, et cela nous a conduit à choisir l'un de ses titres comme intitulé du concert : Chanson d'une terrienne.

Un concert interprété par les amateur·trice·s de trafic d'airs : Emmanuelle Couteau - Hervé Briard - Magali Gérard - Laurence Minier - Christine Monomakoff - Véronique Lusson.

Avec la complicité musicale de René Béranger, batterie - Ben Bridgen, claviers - Georges Fischer, guitares - Gael Ventroux, basse.

Lumières : Roméo Lasne - Sons : Sébastien Condolo

Direction artistique : Georges Fischer

En images

Date de dernière mise à jour : 30/12/2020